Entretien

Comment fixer ma pergola au sol ?

En plus de sublimer votre espace extérieur, la pergola apporte un espace ombragé à part entière. Il s’agit en effet du mélange entre la véranda et la tonnelle. Grâce à ses nombreux avantages, cette structure aérée se démocratise de plus en plus. Disponible en deux versions : adossée et autoportée, la pergola s’invite aisément dans vos jardins pour pouvoir accueillir vos invités. Vous souhaitez installer une pergola pour orner votre habitation ? Voici comment y procéder !

Les bases à connaître

Tout d’abord, pour trouver la pergola adaptée à vos attentes et à vos besoins, il convient de bien choisir votre pergola. Pour pouvoir monter la structure, le premier élément que vous devez prendre en compte est le sol. Si vous souhaitez adopter une construction durable, il est impératif que ce dernier soit parfaitement stable et plane. Quel que soit votre choix : bois, acier ou fer forgé, il est important que les poteaux soient verticaux. Plusieurs techniques simples s’offrent à vous pour une base parfaitement solide. Grâce à ces dernières, vous pouvez garantir une construction durable.

De prime abord, il est fortement recommandé de prévoir une base en béton. Pour ce faire, vous devez préparer du ciment, de gravier et du sable à mélanger selon les normes de construction. Vous pouvez couler cette dalle de béton tout en mettant en place un revêtement privilégié au préalable. A part cela, préférez l’ancrage métallique pour le sol. En plus d’être parfaitement esthétique, cette option s’avère résistante et facile à mettre en place.

Comment fixer une pergola au sol ?

Pour fixer une pergola au sol, commencez par installer les trois montants verticaux d’un côté. Pour définir la distance nécessaire entre les montants du haut ainsi que du bas, on vous conseille de procéder au coupage de deux longueurs de bois. Mettez un chevron à peu près 20 cm des bords des poteaux extérieurs. Vous pouvez désormais marquer le contour des sommets. Pour vous faciliter, l’idéal serait de bien numéroter le bois. Le but ici est d’assurer que l’ajustement est parfait et très serré. Dans la deuxième étape, vous devez tracer les extrémités des chevrons ainsi que des traverses. Pour ce faire, prenez les mesures exactes en prévoyant une mesure supplémentaire de 25 mm du haut et 75 mm du bord extérieur. Essayez de relier ces points via un crayon. Normalement, vous obtiendrez un carré sur les faces adjacentes. Vous aurez la possibilité d’enlever les coins marqués à l’aide d’une scie. Concernant la troisième étape, vous devez vous servir des chevrons en guise de guide afin de borner les trous du poteau. Prenez une équerre et mesurez ensuite leurs extrémités tout en alliant ces derniers de manière parallèle. Veuillez-les marquer au crayon et faire un trou ayant une profondeur de 45 cm. L’étape suivante consiste à sceller les poteaux dans son emplacement. Pour les maintenir, prévoyez un perçage des avant-trous en fixant ces derniers avec des clous. N’hésitez pas à donner un coup de bois entre le chevron et le maillet pour éviter que le bois meure. Pour achever cette étape, soulevez un coté dans les trous et maintenez-ce dernier via support temporaire. Il ne vous reste plus qu’à le vérifier s’ils s’alignent bien et le tour est joué.